DIF

Suite à la réforme sur le Droit Individuel à la Formation (DIF), de nouveaux dispositifs financiers ont permis de favoriser l’accès à la formation professionnelle. La rémunération du salarié et les frais de formation sont à la charge de l’employeur. Le plafond est fixé à 120 heures.

Pour bénéficier du DIF, le salarié doit s’entendre avec son employeur sur ses besoins de formation. Lors d’un entretien, votre responsable peut chercher des pistes pour améliorer votre performance ou votre efficacité. Pourquoi ne pas lui répondre que cela passe par une évolution ou une réactualisation de vos compétences ? En lui proposant, clef en main, un projet de formation, vous allez marquer des points et mettre des chances de votre côté… Mais comment présenter sa demande ?

Le DIF a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation) pour les salariés du privé depuis le 1er janvier 2015. Les agents du secteur public et les travailleurs indépendants bénéficieront du CPF à compter du 1er janvier 2017. A cette même date, les élus locaux bénéficieront du DIF.

Pour ceux qui passent du DIF au CPF, les heures de formation acquises au titre du DIF sont toujours utilisables : il vous suffit d’inscrire le solde d’heures DIF sur votre Compte personnel de formation après l’avoir activé sur le site officiel du CPF.

Vous trouverez des informations sur le site du service public également.